Un billet que parle de mode vestimentaire, mais pas vraiment.

* Cet article contient des référants purement Québécois, Canadien ou Nord Américain * 

Ou l’on pourrait dire aussi :  » Ce billet qui ne parlera pas de mode actuelle puisque que la verdoyante n’y correspond pas  » .

Malheureusement ou pas, tout dépendant à quel point vous êtes à l’affut des tendances vestimentaires actuelles, je ne pourrais pas vous parler de mode. Je n’y arriverais pas. À vrai dire, je m’en fou même un peu. Soit, je suis une femme ; j’aime regarder les tendances modes, j’aime voir ce qui ce fait de nouveau, voir ce que mon unité féminine globalisé mondiale considère comme « Hawt » à porter cet été et « un must » pour commencer le printemps.

Mais à chaque fois c’est la même histoooooire ! À chaque fois-euh ! ! ! !

Mon univers de la mode est vaste, décousu, instable et surtout coloré ( du moins, la plus part du temps. )
J’ai décidément un parti prit pour ce qui est retro, vintage, épuré, simple et de bon goût.
J’aime les couleurs franche, unis ou les motifs simples, discrets et répétitif.

Bref, j’ai des goût en mode assez « normal ».
Et pour moi, je crois toujours que ce type de « normalité » est répandu.

AH BAH DÉTROMPEZ VOUS !

A mon grand dam je répètes toujours la même histoire, dans cet espoir fou que cela changera ! Oh mais non ! Mais non, sombre sotte … Ça ne changera pas !

-_-

Après un brunch familiale, j’ai eu la brillante idée de profiter de cette belle journée pour me mêler à la foule ( eurk ) et d’aller dépenser quelques sous (et franchement, j’étais prête à mettre un bon montant ) dans un boutique que j’affectionne j’affectionnais beaucoup. C’est un « entrepôt » d’une ligne de vêtement « urbain » ( … bon, je sais pas comment décrire le Stitches mais voici la description qu’ils en font sur le site web : )

 […]Nous savons ce que les jeunes consommateurs désirent et pensent. Grâce à notre vaste sélection de vêtements branchés offerts à des prix imbattables, Stitches est la destination par excellence pour répondre à leurs besoins en matière de mode.

Bon, je ne suis plus une « jeune » mais les petits prix ( doublement petit par la qualité « d’entrepôt » de la boutique ) me charme charmait beaucoup. J’avait tendance à trouver ce que j’y cherchais. Notamment au niveau des jeans ( qui avait de grandes tailles, ce qui me plaisait énormément dans le temps que j’avais un surplus de poids ) mais depuis 1 an à chaque fois que j’y passe : Niet, nada, nothing, wash-caca.

En fait c’est comme ça dans presque toutes les boutiques de vêtements « actuels » / « à la mode » .

Tout est trop lousse, trop transparent, trop de dentelle, trop d’imprimés, trop serré, trop court ( Les short sont tellement mini ! Directement dans l’complexe des cuisses de lutteuse !  ) ou trop long. ( ou les deux à la fois … kossé ça la mode du devant court et du derrière long ? ) Il y a beaucoup trop de fluo et de pastel.

Bref, D.É.C.E.P.T.I.O.N. !
Majeur déception.

Retournant donc bredouille chez moi, j’ai décidé de faire un détour. Il faisait beau, j’avais qu’à marcher quelque minutes et j’avais une heure avant le prochain autobus.

Destination ? Le must des Friperie à large éventail mercantile : Le Village des Valeurs !

J’écris « Large éventail mercantile » parce que parfois, je trouves les prix exagéré, considérant que ce sont des articles donnés par monsieur / madame tout le monde, que certain sont vraiment défraichis et qu’au final, il y a une masse de gens sans grande fortune qui y viennent pour habiller toute la famille à prix modique, et selon leur budget.

Mais je ne cache pas mon adoration pour les friperies pour ces trois raisons:

  1. Ça pu.
  2. C’est remplis de monde étrange.
  3. Et l’on y fait toujours des découvertes vraiment géniales.

Boooon, bon ! J’entends déjà rouspéter certaines d’entre vous qui trouves ça un peu « dégradant » ou « dégueulasse » d’aller fouiller dans des vêtements usagés, portés et pas neufs. Et bien, à vous, chères rouspetteuses dédaigneuses, voici ce que je vous réponds : N’Y ALLER PAS ! ^^

Ouaip, n’y aller pas, ça m’en gardera un peu plus pour moi !

Je crois que sincèrement, c’est un gout à développer.
Au delà de tout l’aspect écologique et (semi) humanitaire ( Personnellement, je n’hésites jamais à aller moi même porter des poches de mes vêtements trop grands, ou que je ne portes plus, certaine qu’ils feront le bonheur d’une autre personne… si c’est pas de la récupération et du troc super génial ça ? ) les avantages d’une friperie au niveau « mode vestimentaire » sont à discuter.

Je ne vous cache pas qu’il faut fouiller. Passer au peigne fin toutes les allées pour trouver quelques morceaux qui nous plait demande un peu de temps devant soit. Mais on y fait des découvertes TELLEMENT géniales !

La veste de jeans est redevenue à la mode ! IL Y EN A DES TONNES ! J’étais tellement heureuse ! :D
De plus, il est pas rare que je tombe sur des vêtements griffés ou de marque internationales.
Le nombre infini de sac à main de cuir avec un petit look rétro.
Et moi qui suis fan de DIY et de couture ! J’ai tellement vu de super tutoriel de récupération de t-shirt ou de chemise d’homme ! Et les robes un peu démodés que je pourrais découper et recoudre ! OMG !

Voici ce que j’ai déniché dans ce fouilli aujourd’hui :

4 T-Shirt tout à fait correct, normal et à mon goût et une robe un peu étrange, mais qui ma donner une vision de la manière dont je pourrais la modifier un peu. ( OMG ! Un chandail rayé horizontale ! Mon premier ever ! J’ai jamais osée porter des rayures horizontales pour l’effet « grossissant » … alors maintenant, aujourd’hui, je m’en contre-fout ! WOUHOU !)

Ça m’a probablement couter pas mal moins cher qu’en boutique.

Qu’en pensez vous ?
Est-ce que les friperies c’est anti-mode ?
Est-ce que la mode est aux friperies ?
Est-ce que les boutiques de mode vestimentaire actuelles réponds à vos besoins ?
Est-ce que, comme moi, la mode de maintenant vous déçois ?

Dans tout les cas, au final, voici comment je m’en sors le mieux : ACHETER SUR L’INTERNET ! ! ! !
Internet c’est merveilleux ! Je peux enfin trouver les vêtements que j’aime , partout autour du monde, sans me faire chier dans la foule et surtout, directement livré chez moi ! AH – HA !

-xox-

2 réflexions sur “Un billet que parle de mode vestimentaire, mais pas vraiment.

  1. Pingback: Marinière, il m’en faut une… MAINTENANT ! | La Verdoyante

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s