Super Couturière : L’histoire d’une première robe

Butterick 7278 + Butterick 6225

Vous vous rappelez les deux patrons de robes vintage ( grosso modo des années 1950 ? ) qui me stressait tant à débuter ? Alors, sous un élan soudain, je me suis lancée âme perdue dans ce projet le weekend dernier! Mes craintes était les suivantes :

Scrapper mon beau tissus tout neuf.
– Échouer lamentablement l’agrandissement du patron ( puisque qu’ils sont de taille 12, et que selon les mensurations du patron, c’est parfait pour une fille pré-pubaire, sans seins, sans taille et sans hanche. Probablement que le patron est en mode « Teen » … ce qui fais que je devais augmenter proportionnellement de 2 à 3  tailles pour être certaine que je rentre la dedans. Bref, modifier un patron, j’ai jamais fait ça )

– Ne pas comprendre les instructions et coudre tout croche.

Bref, j’imagine que c’est un tas de craintes des plus normales pour toutes couturières aventurières et débutantes :)

Dans tout les cas, je me suis détachée de la première peur assez rapidement, en me rappelant que c’était que du tissus, que si je le coupe pour rien, au moins j’aurais appris quelque chose dans le processus et que parce que j’ai pris tout le tissus qui restait de ce motifs là, c’était pas une raison que j’en retrouve pas un jour, semblable.
Pour la deuxième étape, j’allais me lancer dans des diverses techniques incroyable. Je me suis installée dans mon salon, le couvrant au grand complet de papier craft, prête à tout redessiner, en mesurant, calculant, en tirant des lignes médianes pour proportionnellement agrandir le tout. Calculatrice, règle et quelques conseils, j’allais me lancer dans une grande entreprise qui allait me prendre une bonne partie de la journée. Quand soudainement, je reçu l’appel de miss K. me conseillant de simplement de l’agrandir par le centre ! Mais oui ! Qu’elle bonne idée ! Simple, logique, je n’avais qu’à ajouté le quart de la valeurs de tissus que j’avais besoin de plus, partout sur chaque morceau, à partir du centre pour atteindre la taille désiré ! C’est ce que je fis, en gardant bien les détails de coupe, des pinces et des coutures spéciales à leur place ( soit les rapporter, tout dépendant de la coupe du patron, de un quart de la mesure que j’ajoutais.

Au final, c’est cette technique que j’ai adoptée et elle fut ma fois, assez efficace ! Avec du recul, je peux dire que j’ajouterais peut-être une forme plus en angle pour la partie du torse. Le col de ma robe est un peu trop large à mon goût. Donc, en faisant un triangle rectangle du haut de l’encolure jusqu’à l’ajout maximal au niveau de la taille, je devrais approcher un peu plus d’une forme de patron normal pour le torse. Je retiens donc cela pour mon prochain agrandissement !

J’ai du aussi refaire deux longue pinces au dos, qui descendent un peu plus bas que la taille pour que cela épouse bien mes formes mais c’est un détail bien mineur.
J’ai aussi cousu une superbe fermeture éclaire invisible avec cette bonne technique que j’ai croisé sur youtube avec du scotchtape .
Ah ! Et j’ai aussi rapetisser, après coup, la longueur de la robe pour qu’elle m’arrive au niveau des genoux ! La longueur du patron original était beaucoup trop longue pour ma grandeur ( 5p6) Il ne me reste qu’à faire la finition sur le bas de la robe !

Bref, à vous de juger  :

Butterick 7278 - Robe fait à partir d'un patron vintage 1950

Sinon, et bien, le printemps arrive ! Le soleil était si chaud aujourd’hui ! Ça m’a donner juste assez de courage pour faire des petites emplettes rapido-presto ce matin ! Ah, que je déteste perdre mon temps dans les transports en commun ( parce que OUI le petit centre d’achat est à une demi heure d’autobus de chez moi et laissez moi vous dire que l’horaire du weekend est à chier ! )  mais bon, je me suis bien gâté quand même ! Enfin, je cherchais une ceinture rouge, pour porter avec cette nouvelle robe et je devais m’acheter des boucles d’oreilles ( parce que je les perds toutes et il me reste quasi qu’une seule sur deux… pas très pratique ! ) Finalement, super rabais à la boutique, j’ai achetée plus qu’il n’en faut ( avec en prime, un nouveau bikini … je sais, je m’y prend un peu tot, mais il était trop beau ! ) ! Plus un petit tour à la pharmacie, m’acheter des foutus batteries pour mon appareil photo, teinture et autre utilité quotidienne ( onk ! ;) )  un détour par le très chic Dollorama pour y trouver cochonneries pour le chien, ( dont un collier rose, parce que j’en ai marre que l’on prenne mon puppy pour un mâle ! ), trop de lime à ongle, de remover à vernis ( ENFIN ! XD ) et bien sure, passage obligatoire chez les petit librairie de livres usagés que j’aime tellement pour m’acheter le trio des sorcières d’Anne Rice ( à petit prix ) que mon chien avait bouffer dans sa jeunesse ( et dont le seul qui me restait, à moitié bouffé, manquait les 3 dernières pages ). Épicerie, autobus … et c’est assez pour ne plus avoir envie de sortir du weekend !

Achats compulsif d'un samedi ensoleillé

Ah ! Mais j’ai oubliée de vous montrer mes derniers textiles que je me suis dégoté pour des futurs projet de sac ! ^^

AH ! Et je dois aller m’acheter du tissus unis pour mon prochain projet de robe vintage ! Parce que oui ! Je vais essayer mon autre patron ! :D

Oh, et vous, ça va ?

-xox-

P.S. Cette nuit, on change l’heure ! Rah ! Ça veut dire qu’enfin, il fera pas nuit noir à 5H30 le matin, quand je jogg ! Vive le retour du soleil ! Ça va bouger cet été ! Je le sens ;)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s